serveur informatique

De nos jours, toutes les entreprises sont concernées par l’utilisation d’ordinateurs. Pratiques et très utiles, ils font désormais partie intégrante des structures, grandes ou petites. Et ce système n’a de cesse de se développer : de plus en plus d’outils informatiques viennent s’ajouter pour assurer un bon confort de travail.

C’est principalement le cas des serveurs informatiques.

Alors, quelle est l’utilité d’un serveur informatique ? Pourquoi est-ce aussi préconisé pour les systèmes informatiques des entreprises ? Nous vous détaillons tout cela maintenant.

Qu’est-ce qu’un serveur informatique ?

Par définition, un serveur informatique est un matériel physique ou numérique (software) qui permet de collecter, centraliser et protéger des données de plusieurs ordinateurs. De ce fait, ces dernières sont accessibles par plusieurs postes de travail simultanément.

Il existe plusieurs sortes de serveurs informatiques, et ils sont souvent appréciés des entreprises pour leur autonomie et la diversité des services qu’ils offrent.

Comment fonctionnent les serveurs informatiques ?

Comme nous vous l’avons expliqué, un serveur informatique peut aussi bien se présenter sous forme matérielle que sous forme digitale. Il fonctionne 24h/24 et de manière autonome, ce qui permet une utilisation permanente des ordinateurs qui y sont reliés.

Par ailleurs, les utilisateurs de ces ordinateurs ont accès aux services proposés par le serveur de manière automatique et indépendante : aucune manipulation n’est requise pour le faire fonctionner.

Les différents types de serveurs informatiques

types de serveurs informatiques

Il existe plusieurs types de serveurs informatiques, qui correspondent à des besoins différents et l’utilisation d’un serveur informatique peut ainsi grandement varier. Parmi eux, on peut notamment retrouver :

  • Le serveur web : ce premier type de serveur est probablement le plus répandu. Il sert à stocker les données qui sont sollicitées par Internet ou un intranet. Il héberge des sites web.
  • Le serveur d’impression : ce deuxième serveur sert à connecter plusieurs postes de travail à une même imprimante, afin de la rendre accessible à chaque ordinateur. De ce fait, cette dernière peut être utilisée de manière partagée.
  • Le serveur de fichier : celui-ci sert à conserver les fichiers et documents d’une entreprise, tout en permettant à l’ensemble des ordinateurs qui y sont rattachés d’y accéder. Cela permet notamment aux établissements qui ne disposent pas d’ordinateurs à tous les postes de partager des données avec leurs collaborateurs, et ces derniers, d’en communiquer entre eux.
  • Le serveur de messagerie : ce quatrième type de serveur est utile pour communiquer. En effet, il sert à gérer, stocker et distribuer le courrier électronique aux différents ordinateurs, par boîte mail ou logiciel interne.
  • Le serveur d’applications : enfin, ce type de serveur sert à héberger les données commerciales et techniques (la comptabilité, outil de gestion des congés, par exemple) des clients. Elles deviennent alors plus facilement accessibles.

Il existe de nombreux autres types de serveurs informatiques, plus ou moins répandus, qui s’adaptent à toutes les nécessités que l’on peut rencontrer.

À quoi sert un serveur informatique ? Les différents types de services proposés

administration d'une baie de serveurs informatiques

Vous l’aurez donc compris, les serveurs informatiques ont pour avantage d’exécuter automatiquement et simplement les demandes des utilisateurs. Par exemple, ils permettent de :

  • Donner un accès à un site internet via un navigateur web;
  • Gérer et contrôler l’accès à des sites internet, notamment en demandant une authentification à l’utilisateur;
  • Créer un réseau de partage pour une imprimante;
  • Héberger des logiciels internes;
  • Stocker, collecter et gérer la transmission de courriers électroniques;
  • Consulter et trier facilement les données collectées;
  • Générer un annuaire d’entreprise et gérer la téléphonie sur IP

De ce fait, les serveurs informatiques garantissent un gain de temps considérable dans les tâches chronophages. Ils permettent aux utilisateurs de se concentrer sur des aspects plus importants de leur travail, ils rendent l’accès aux données plus simple et l’enregistrement de certaines informations plus rapide et précis (quand il s’agit de comptabilité, par exemple).

Quel serveur informatique choisir ?

Désormais, vous connaissez le rôle des serveurs informatiques. Il ne vous reste plus qu’à savoir vers lequel vous tourner.

Vers quel format de serveur informatique se diriger ?

Vous pouvez disposer d’un serveur informatique sous trois formes différentes.

  • Premièrement, il y a le serveur tour. Ce format de serveur s’apparente à une tour d’ordinateur fixe, et il nécessite une arrivée d’électricité pour fonctionner.
  • Ensuite, il existe aussi le serveur rack. Ce modèle est plus aplati et il est destiné à être installé dans une baie. Il est plus performant que le serveur tour.
  • Finalement, vous pouvez aussi retrouver le serveur lame (aussi appelé blade). C’est le format le plus récent des trois. Ce qui le différencie des deux autres est son châssis qui contient à la fois des commutateurs réseaux et électriques.

Le coût des serveurs informatiques

Concernant les prix des serveurs informatiques, les fourchettes sont larges. Comptez entre 500 et 5000€ en moyenne pour un serveur tour, entre 900 et 25000€ pour un serveur rack et de 2000 à 10000€ pour un serveur lame. Bien sûr, ces prix varient en fonction du type de serveur informatique choisi, et si la pose est demandée.